dimanche 19 septembre 2010

La rumba du pinceau 2 le retour


Mr Propre existe, il était dans mon jardin hier et j'en ai profité pour lui tailler le portrait. Non sans dec', je continue mon apprentissage de la peinture sous les bons hospices de Glenn Fabry. Je me rends compte que j'ai acheté beaucoup de livre mais que j'en reviens toujours au sien. « L'anatomie des héros de fantasy » regroupent toutes les informations pour peindre. Je commence à trouver des sensations. Bon le dessin est pourri anatomiquement mais le but était de tester la peinture. Vous me direz que ce n'est pas une raison mais bon... En tout cas je vais laisser tomber le gesso (plâtre), je pense, le fini est pas joli. Il faudrait p'tet que je le ponce en fait. Je vais revenir au bon carton. Faut que je cherche sur le net.

1 commentaire:

alain a dit…

"Bon le dessin est pourri anatomiquement"... cette auto-critique est énervante car si tu prends un peu plus de temps sur la construction, tu ne te justifie plus, tu fournis un dessin d'une excellente facture et on n'a plus qu'à admirer et à se taire.
Là, je me dis "P... (parce que je suis poli), c'est dommage que les 2 bras ne soient pas proportionnés, sinon, ce personnage, il assure !!!!" Et ce n'est rien, il te faut simplement regarder ton perso dans un miroir avant de le mettre en couleur ; là, à l'envers, avec un regard neuf, tous les défauts d'anatomie te sautent aux yeux.
Ne te satisfais plus de ça. On sait que tu le fais très bien. La cons-truc-tion, Mr V. , la cons-truc-tion.